• Vincent B.

Nos meilleurs conseils pour capter le WiFi gratuitement dans les aéroports

Petite liste de conseils pour se connecter gratuitement à la WiFi dans les aéroports. Partout. Tout le temps.

"Merci de vous présenter deux heures minimum avant le départ."

Que l’on voyage pour le plaisir ou en déplacement professionnel, les moments d’attente avant l’embarquement peuvent parfois durer une éternité. A tort, puisqu’à l’ère du numérique, la grande majorité des aéroports est équipée de points d’accès WiFi performants. En escale, en transit ou en phase d’embarquement, ces instants d’attente peuvent être optimisés pour travailler, participer à des réunions à distance ou tout simplement vous détendre. Or, le Saint-Graal du WiFi gratuit et illimité n’est pas quelque chose de toujours acquis.


Petite liste de conseils pour se connecter gratuitement à la WiFi dans les aéroports, partout, tout le temps.


WiFox, la carte collaborative des codes WiFi du monde entier


Connaître les codes WiFi des aéroports du monde entier, vous en rêviez ? Anil Polat l’a fait pour vous. Ce grand voyageur a créé WiFox, une carte interactive et collaborative, qui répertorie des centaines de codes WiFi dans les aéroports du monde entier. Ingénieur en sécurité informatique, le jeune Russe s’est lancé ce pari fou en septembre 2016 pour permettre à chacun de profiter d’une navigation Internet gratuite pendant les longues heures d’attente passées dans les aérogares.


Disponible sur Google Maps, iOS et Google Play (1,99€ pour la version hors-connexion), cette carte regroupe les accès WiFi dans les plus grands aéroports du monde, de Los Angeles à Tokyo, en passant par Londres, Buenos Aires ou encore Sydney. Comment ça marche ? Naviguez sur la carte et cliquez sur l’icône en forme d’avion de votre choix. Enregistrez en amont le nom du WiFi et le mot de passe correspondant. Une fois sur place, vous n’aurez plus qu’à remplir le mot de passe que vous aviez noté au moment de votre connexion.

Afin de garder la liste d’aéroports et de mots de passe à jour, les voyageurs sont invités à alimenter eux aussi cette base de données en envoyant directement un mail à Anil ou en le contactant sur sa page Facebook. L’ambition de son projet : récolter les identifiants et mots de passe de tous les aéroports du monde d’ici 2021 et mettre ainsi la connectivité au service de tous. L’économie collaborative n’a jamais aussi bien portée son nom.

Les commerces des salles d’attentes, le WiFi à prix réduits

Les aéroports ne se réduisent pas qu’à des kilomètres de tarmac et des zones d’embarquement encombrées. Une fois le contrôle de sécurité passé, de nombreux commerces s’offrent aux voyageurs pour amasser des produits souvenirs, bénéficier des prix détaxés en zone DutyFree ou pour se restaurer.


Ces restaurants, cafés ou fast-food proposent généralement un service gratuit de connexion à leur WiFi, pour peu que vous consommiez chez eux. Passez votre commande et installez-vous confortablement en dégustant votre sandwich ou votre pâtisserie tout en surfant à l’envie sur le web. Seul bémol : selon le nombre de clients déjà connectés, le signal peut être plus ou moins puissant. Une méthode à privilégier pour des tâches peu gourmandes en chargement, telles que le traitement de vos mails ou de vos notes de frais.

Les lounges Business ou Première Classe, une solution de repli entièrement gratuite

Malheureusement, tous les aéroports ne permettent pas une connexion gratuite à leur réseau WiFi. Après une période d’essai sans frais, certains proposent des formules à tarifications variables. Afin d’éviter les dépenses inutiles, une parade se trouve du côté des lounges réservés aux passagers voyageant en Business Classe ou Première Classe. Ces espaces de repos ou de travail sont en grande majorité pourvus d’un point d’accès WiFi gratuit et sans mot de passe. Le périmètre de connexion s’étend parfois au-delà de l’enceinte du lounge. Rapprochez-vous alors de ces zones pour tenter de capter l’accès WiFi subtilement, sans même devoir débourser un centime. Attention toutefois : se connecter à des réseaux WiFi publics peut comporter des risques. Pour utiliser la WiFi dans les aéroports en toute sécurité, consultez cet article complet de VPNMag.


WiFi Map, le catalogue des WiFi publiques sous forme d’application

S’il ne devait rester qu’une application mobile pour dénicher les WiFi publiques, ce serait sans doute elle : WiFi Map. Disponible sur l’AppStore et Google Play, cette app est une véritable mine d’or pour se connecter gratuitement au WiFi. Constamment actualisée, WiFi Map est aujourd’hui l’une des plus grosses bases de données recensant les mots de passe pour des connexions sur des bornes de WiFi publique. Bien qu’elle n’est pas été pensée uniquement pour les hubs aériens, de nombreux réseaux publics dans une majorité des terminaux français et européens sont visibles. Nul doute qu’avec le temps, elle risque de devenir votre compagnon de route préféré.


Flightright, l’outil idéal pour connaître les modalités d’accès au WiFi

Quoi de plus frustrant de ne pas pouvoir accéder à Internet pour cause de tarifs de connexion excessifs ? Avec plus de 300 aéroports référencés sur la plateforme, le site Flightright.fr vous permet de vous renseigner sur les modalités de connexion WiFi avant même votre départ. Aux quatre coins de la planète, cette liste des hubs aériens détaille les informations de l’aéroport et les tarifs pour l’accès au WiFi. Gratuit ou payant, en accès limité ou en illimité, prix des minutes supplémentaires ou qualité du débit : toutes les informations sont compilées pour vous éviter des mauvaises surprises à votre arrivée à l’aérogare. L’outil parfait pour anticiper vos surcoûts supplémentaires.


Fini le temps du partage de connexion, bienvenue dans l’air du voyage d’affaires connecté.


S'abonner à la newsletter

Suivez-nous sur :

  • Facebook Supertripper
  • Twitter Supertripper
  • Linkedin Supertripper

Fait avec ❤ à Paris par Supertripper.com. Tous droits réservés.