• Vincent B.

Journée internationale des droits de la Femme : le voyage d’affaires au féminin

Ce dimanche 8 mars célèbre la Journée internationale des droits de la Femme. L’égalité des sexes se joue également sur le terrain des déplacements professionnels. Les voyageuses d’affaires sont de plus en plus nombreuses et poussent les professionnels du tourisme à adapter leur offre. Décryptage.


Une journée pour toutes les femmes


Institutionnalisée par les Nations Unies en 1977, la Journée internationale des droits de la Femme prend racine au siècle dernier à la suite d’une déclaration du Parti socialiste américain. En 1910, une centaine de femmes venant de 17 pays se réunissent à Copenhague et revendiquent le droit de vote universel. Ces suffragettes, bien décidées à faire entendre leur voix partout dans le monde, s’organisent en associations et définissent une date pour rendre hommage à leur combat. Ce sera le 8 mars. Ce jour, désormais marqué au fer rouge dans le calendrier grégorien, a pour but de commémorer les victoires et les acquis en matière de droits des femmes. Loin de se cantonner aux succès du passé, les défenseurs de cette cause se reposent sur cette journée pour affirmer la nécessaire amélioration de la situation des femmes au sein de toutes les sociétés. La thématique reste d’une actualité brûlante, à l’image des révélations régulières impliquant des personnalités ou des citoyens dans des affaires de harcèlement sexuel.

Qui sont les voyageuses d’affaires ?

En France, 45% des voyageurs d’affaires sont… des voyageuses. Le développement continu des moyens de transport, l’accès à des postes à responsabilités qui se démocratise (doucement) cumulés aux nouveaux modes de travail amènent les professionnels à se déplacer davantage à l’ère du numérique. Ainsi, un voyage sur deux est un voyage à raison professionnelle pour une femme active (Source : étude Ifop, 2017).

Une tendance qui ne fait que se renforcer depuis 2010. En France, elles se déplacent en priorité dans les grands pôles économiques. En effet, 51% des voyageuses d’affaires se rendent à Paris, 19% à Lyon et 15% à Marseille. (source : Adagio, 2017).


En 2017, 85 % des voyageuses d’affaires faisaient de leurs voyages d’affaires des séjours touristiques, notamment les moins de 35 ans. Visite touristique, découverte de nouvelles cultures et visite de proches étaient leurs principales activités. Parmi le panel de répondantes, 56% d’entre elles jugent leur trousse de toilette indispensable en déplacement professionnel. Viennent ensuite les objets connectés (ordinateur portable, tablette et smartphone pour 48%) et les livres et magazines (37%.). Par ailleurs, elles sont nombreuses à se dire adeptes des programmes de fidélisation des marques.


Article à lire : Qu'emporter en voyage d'affaires ? Le kit de la parfaite businesswoman




Professionnels du tourisme : s’adapter pour perdurer

Au moment de choisir leur hôtel, les voyageuses d’affaires s'attardent principalement sur la politique de prix, conforme à celle de leur entreprise (65%) et l'esthétisme des chambres (40%). Leurs collègues masculins pensent d'abord au tarif de la chambre (83%), puis à la localisation de l'hôtel (80%) et, enfin, à la gratuité du Wi-Fi (33%). Un détail qui a son importance quand on sait que les entreprises françaises dépensent chaque année plus de 232 millions d'euros en connexions Wi-Fi ou en frais d'itinérance (également appelé roaming), pour que leurs collaborateurs restent connectés lors de leurs déplacements.


La conformité avec la politique de prix (65%) et l'esthétisme des chambres (40%) sont les deux critères de choix principaux pour les voyageuses d'affaires.

Elles apprécient aussi fortement qu'on devance leurs besoins : 73% d'entre elles oublient un élément en faisant leur valise (dissolvant, rasoir, crème solaire ou démaquillant...), et le fait de trouver un kit d'indispensables à leur arrivée est un vrai plus.

Afin de correspondre aux attentes de cette clientèle particulière, de plus en plus d’hôtels font le choix de proposer des services exclusivement dédiés aux femmes. Certains d’entre eux offrent des prestations esthétiques, des salons de coiffure ou encore des bars à ongles en accès libre avant de se rendre en rendez-vous par exemple. D’autres vont encore plus loin en réservant des étages entiers aux femmes, à l’image du luxueux Shaza Al Madina en Arabie Saoudite, du Grand Hôtel d’Oslo ou de l’Hilton Park Lane de Londres, qui a développé des caméras de télésurveillance et des serrures renforcées aux portes.

En 2013, Sofitel a lancé une gamme entièrement pensée par et pour les femmes, MGallery by Sofitel. L’ambassadrice de cette chaîne hôtelière n’est autre que l’ancienne égérie de Chanel, Inès de la Fressange. La chaîne a également créé une gamme intitulée Inspired by Her pour répondre à la demande croissante des femmes en voyage d’affaires. Ainsi, différents services et attentions sont proposés aux femmes tels que le choix de leur chambre, des peignoirs et des chaussons à leur taille, la vente de collants ou encore la consultation de magazines féminins dès leur remise de clés pour leur chambre.


Des réseaux d’entraide pour les femmes d’affaires

En plein voyage d’affaires à Los Angeles, Carolyn Pearson (photo ci-dessous) ne parvient pas à sortir et faire des rencontres extra-professionnelles. Pour elle, impossible d’assouvir sa passion pour le voyage dans la ville qui la fait tant rêver. Déçues de son expérience, elle décide de lancer Maiden Voyage dès son retour : un réseau créé pour et par les voyageuses professionnelles.


Cette Britannique publie en 2008 une longue tribune sur un blog pour exprimer sa frustration et recueillir d’autres avis. Elle reçoit en 24h des centaines de messages de soutien, venant des quatre coins du monde. Confortée dans son idée de rendre le voyage d’affaires plus sûr et plus social, elle développe son réseau à l’aide de quelques ambassadrices et de nombreux partenaires.

Aujourd’hui, la communauté Maiden Voyage regroupe plusieurs milliers de femmes qui partagent, échangent et se rencontrent quotidiennement, pour faire rimer business et happiness.


Afin de renforcer le sentiment d’appartenance au sein de la communauté, Maiden Voyage a même créé un réseau d’hôtels certifiés pour les femmes. Plus d’un millier d’établissements en sont partenaires, tous sélectionnés selon des critères spécifiques : une réception ouverte 24h/24 et 7j/7, une entrée bien éclairée ainsi qu’une porte de chambre comportant deux serrures indépendantes. Certains propriétaires d’hôtels affirment que ce système a permis de « faire sortir les femmes qui avaient tendance à s’enfermer dans leur chambre. Elles peuvent capitaliser sur leur lieu de séjour pour rencontrer d’autres voyageurs en toute tranquillité. »

Travel Risk Map, une carte sur les risques

Selon un sondage réalisé par HRS en 2015, un homme sur deux déclare adorer voyager pour le travail, contre seulement une femme sur trois. La principale raison ? La sécurité. SOS International et Risks Control ont mis au point une carte des risques de voyage.


En utilisant une analyse approfondie, la carte fournit des informations détaillées sur les niveaux de risque de sécurité, la probabilité d’accidents de voyage, et même la qualité des services médicaux locaux partout dans le monde. La carte complète des risques liés aux voyages est disponible sur travelriskmap.com.

Des opérations spéciales controversées

Evidemment, les professionnels du tourisme n’hésitent pas à réaliser des opérations marketing spéciales pour l’occasion. Avec plus ou moins de succès. À l’image de Lufthansa, Easyjet, Virgin Atlantic, Thomas Cook Airlines ou encore Brussels Airlines ont ainsi mis en place des équipages 100 % féminins sur certains de leurs vols.


Ces initiatives, relayées à coup de communiqués de presse, ont parfois été accueillies de manières inattendues, notamment sur les forums où certains internautes se questionnaient sur leur bonne foi. Utiliser une cause universelle et transgénérationnelle à des fins lucratifs, ce débat resurgit chaque année à la même date…


S'abonner à la newsletter

Suivez-nous sur :

  • Facebook Supertripper
  • Twitter Supertripper
  • Linkedin Supertripper

Fait avec ❤ à Paris par Supertripper.com. Tous droits réservés.